Rechercher

Le plafond de verre est enfin franchi avec la boucle fermée

Pendant longtemps les objectifs pour les personnes atteintes d'un diabète de type 1 se sont limités à une cible d'HbA1C à 7%. Les données de l'étude SAGE (Diabetes Metab Res Rev 2021 Oct; 37(7):e3430) viennent d'indiquer dans une étude en vraie vie avec 3903 sujets, que seulement 24,3% d'entre eux atteignait cet objectif. De quoi remettre en question nos certitudes que tout va pour le mieux. L'utilisation croissante de la mesure continue du glucose a conduit à trouver une équivalence avec le temps dans la cible 70-180mg/dl avec un objectif >70% du temps quotidien. Ceci intègre notamment la variabilité et les hypoglycémies qui n'apparaissent pas avec la simple mesure d'HbA1C. Un nouveau défi apparait donc encore plus difficile à réaliser. A DIAB-eCARE, ces chiffres sont aussi indispensables à prendre en compte notamment dans notre stratégie où la technologie et la télésurveillance nous a conduit à la mise sous pompe ambulatoire (lire notre éditorial). Désormais, l'intelligence artificielle est au service de l'infusion automatisée d'insuline avec des algorithmes prenant en compte les données des capteurs de glucose pour piloter les pompes.

Ce qui était impossible ou très difficile à atteindre devient enfin atteignable comme nous le décrivons dans un nouvel article de l'équipe DIAB-eCARE sous presse (Hybrid closed Loop improved glucose control compared to sensor-augmented pumps in outpatients with type 1 diabetes in real-life conditions with telehealth monitoring, Acta Diabetologica 2021). La comparaison à 3 mois de 36 sujets avec pompe boucle fermée hybride (HCL, A) et de 85 sujets avec une pompe standard malgré l'usage de capteur (SAP, B) indique bien que nous avons désormais franchi le plafond de verre avec enfin la possibilité d'améliorer le quotidien et le pronostic de cette maladie chronique.

121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout