Rechercher

Données de santé et diabète de type 1: à quoi ça sert?

Dernière mise à jour : 21 mai

Au cours de la prise en charge à DIAB-eCARE des personnes avec un diabète de type 1 il. faut faire face à de plus en plus de données, lors de bilans ou par le biais des outils connectés dont le nombre augmente régulièrement. L'ensemble nécessite de prendre en compte la sécurisation des données, les conditions de leur utilisation et de partage, dans le cadre de nos missions de soins et des parcours de santé établis. Plusieurs axes ont été identifiés.

Comprendre: Mesurer la fonction des cellules béta du pancréas de façon simple par différents marqueurs du pancréas est important pour personnaliser la prise en charge. Avec la survenue d'un diabète aprés la puberté, 30% des sujets gardent une sécrétion d'insuline dans les 10ans qui suivent. De même l'usage de scores du ressenti des hypoglycémies aide à comprendre la gestion individuelle et à proposer des solutions. Suite à une enquête faite chez plus de 330 consultants, 20% d'entre eux avaient un score pathologique.

Aider et encourager: Dans le cadre de la télésurveillance, l'accès aux données de santé permet de conseiller la prise en charge au quotidien et adapter les traitements dans une démarche multi-professionnelle. Nous avons pu démontrer une baisse de plus de 0,5% d'HbA1C aprés 6 mois de télésurveillance (Diab Metabol 2021). Il importe de mieux fixer les objectifs: temps dans la cible, temps en hypoglycémie, variabilité.

Orienter: l'approche globale des données de santé (équilibre du diabète, cinétique pondérale...) devrait permettre de cibler des actions de prévention, de prise en charge et de mises en place de nouvelles trajectoires de soins. Evaluer: Notre expérience de mise sous pompe en consultation a concerné déja plus de 200 patients. C'est sur 3 mois une baisse de 0.7% de l'HbA1C (8.2% à 7.5%) pour 144 patients en boucle ouverte et de 0.8% (de 7.6% à 6.8%) pour 38 patients en boucle fermée hybride. Encourageant pour la prévention des complications.

Disposer de nouveaux indicateurs, c'est sortir de l'approche du nombre et des indicateurs d'activité, pour aller vers la qualité et la valeur en santé.

125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout