Rechercher

COVID-19 et diabète: quelles conséquences?

Les conseils évoluent avec le temps et les évolutions de cette pandémie avec les nouveaux variants. Les conseils de départ et les réponses aux questions habituelles restent d'actualité.

Q: Une personne avec un diabète est-elle plus à risque d'avoir une infection à COVID-19?

R: Non, rien ne l'indique actuellement.

Q: Un sujet avec un diabète a-t-il plus de risque de développer une forme grave en cas de COVID-19?

R: Le risque est plus important de développer une forme grave, notamment en cas d'insuffisance cardiaque et/ou d'obésité et/ou chez les sujets plus âgés. Mais un âge jeune n'est pas protecteur actuellement avec les variants. Une grossesse chez une femme avec un diabète (diabète pré-gestationnel) ou un diabète en fin de grossesse (diabète gestationnel) sont de nouvelles situations à risque.

Q: Existe-t-il un risque différent entre diabète 1 et diabète 2?

R: Cette différence était clairement apparue lors de l'étude CORONADO en France lors du 1° confinement avec plus de risque chez les sujets plus âgés porteurs d'un diabète 2. Actuellement, il existe aussi des formes graves chez des sujets plus jeunes et les sujets avec un diabète de type 1 sont aussi à risque.

Q: Faut-il s'inquiéter d'un risque d'acido-cétose en cas d'infection à COVID-19?

R: Au même titre que toute infection chez un sujet avec un diabète de type 1, ce risque est plus important. Il est utile que chaque sujet concerné ait en tête le protocole de correction en fonction des données de cétonémie capillaire. Sur ce sujet, il est préférable d'être en capacité de gérer les ajustements des insulines à son domicile mais aussi dans une unité de médecine non spécialisée en diabétologie qui aura besoin de votre vigilance,

Q: Un déséquilibre du diabète favorise-t-il la survenue d'une forme grave de COVID-19?

R: Les données scientifiques sont discordantes mais peuvent évoluer. La difficulté principale reste le recueil des paramètres d'équilibre qui précèdent les hospitalisations. On note une glycémie plus élevée à l'admission, mais il est difficile de séparer le déséquilibre chronique, de l'hyperglycémie de stress ou liée à l'usage de corticoides. Il est raisonnable de penser qu'il vaut mieux chercher à bien équilibrer son diabète dans cette période, mais cela n'est pas suffisant bien sûr à prévenir l'infection.

Q: Est-ce que la COVID-19 peut entrainer un diabète?

R: Même s'il est connu que certains diabètes de type 1 peuvent avoir un lien avec une infection virale, cette relation n'est pas prouvée actuellement avec le Sars-Cov2.

Q: Avec un diabète, dois-je me faire vacciner?

R: C'est évident. La vaccination est nécessaire. Il faut en parler avec son médecin pour une ordonnance. On peut s'en occuper dès l'âge de 18ans, et notamment en cas d'une hypertension, d'une obésité ou de tout autre situation médicale à risque.

100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout